Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 janvier 2011 6 29 /01 /janvier /2011 19:03

Le soleil se lève encore sur l'horizon. 

Dans les jardins, fleurissent encore les premiers boutons. 

Dans les villages, les clochers donnent encore le ton. 

Mais, jamais plus, dans mon âme, il fera bon... 

 

Au printemps, les amants s'embrassent encore sous les tonnelles. 

Dans les cafés, les verres s'entrechoquent encore pêle mêle. 

Dans les guinguettes, les pas résonnent encore sur une ritournelle.

Mais, jamais plus, dans mon coeur, chamade se fera la belle...

 

A minuit, la lune sonne encore la fin du carême.

Au fond des couloirs, chuchotent encore les désirs de bohème.

Dans les ténèbres, les rêves s'envolent encore aux espoirs suprêmes.

Mais, jamais plus, sur mes lêvres, se dérobera " je t'aime"....

 

 

Céline.

 

jamais

 

Photo Céline.

Repost 0
Published by Céline - dans poésie
commenter cet article
23 janvier 2011 7 23 /01 /janvier /2011 12:07

Quand la vie vous laisse sur le fil,

En équilibre, résonne l'écho des mots sans conséquence.

Les pourquois bousculent la raison qui se défile.

Les maux de mon égo se nourrissent de la souffrance...

 

Quand l'espoir se vend pour donner un sens,

En pause, s'échappent les doutes de mes envies.

Les réponses condamnent l'ignorance de mes errances.

Les douleurs de mon âme crêvent sur le parvis...

 

Quand dans mon regard, il saura accrocher,

Mes silences que je déssine en abondance,

Les liens que j'arrache pour briser les rochers,

L'overdose de mes désirs s'envolera avec indécence...

 

Céline.

 

juste quelques pleurs2

 

Photo Céline.

Repost 0
Published by Céline - dans poésie
commenter cet article
11 janvier 2011 2 11 /01 /janvier /2011 23:25

Tout sonne la fin comme un cri dans l'évidence,
Au point de devenir rien, un point sans importance.
Un regard se détourne en quelques secondes
Pour que les mots se fondent dans ce triste monde.

Quand le pouvoir de sa douce violence
S'invite dans mon ventre, le piège de l'ignorance,
Se révèle brutal, au matin dans mes errances.
Les croyances de nos folies n'ont plus de sens...

A quoi bon, à quoi sert de dire ce que j'en pense
Chercher les réponses qui m'assassinent
La laideur de la déraison qui élimine
Les espoirs fébriles déposés dans mon silence...

 

Céline.

 

gro47

 

Photo Céline.

Repost 0
Published by Céline - dans poésie
commenter cet article
10 janvier 2011 1 10 /01 /janvier /2011 22:49

Comme si dame cascade pouvait faire autrement,
Levant les bras, et marcher à contre courant...
Que de courage pour rebrousser chemin...
Tous ces rochers escaladés en galopant....
Rien ne sert de cavaler, un autre jour sera demain....

 

Céline.

 

5104839071 f35a26a814 z

 

Photo Céline.

Repost 0
Published by Céline - dans Entre nous
commenter cet article
10 janvier 2011 1 10 /01 /janvier /2011 22:45

En m'arrêtant au milieu de ce pont,
Que la main de l'homme bâtit pour unir deux rives,
Je compris en ce point précis, qu'il n'existait plus de relation,
Juste la sensation de n'appartenir à aucun monde,
Laisser mon regard se poser sur le paysage et flotter sur un lit d'émeraude....

 

 

Céline.

 

5000929001 4855e9cb98 z

 

Photo Céline.


Repost 0
Published by Céline - dans Entre nous
commenter cet article
30 décembre 2010 4 30 /12 /décembre /2010 13:12

J'aimerais y croire comme une adolescente passionnée,
Comme les ouailles agenouillées devant un cierge,
Continuer à me blottir seule dans les bras de ma destinée,
Imaginer les caresses fébriles d'une vierge...

J'aimerais pouvoir vous tendre les bras, forcer les barrages,
Dévier les chemins tortureux, vous trouver sous l'arc en ciel,
Ignorer les dieux en colère, sous les orages,
Savourer l'amour sucré comme un bonbon au miel.

J'aimerais remplir vos coeurs, combler vos humeurs,
Combattre le hasard, pour courir jusqu'à vous,
Oublier sans condition les doutes et les peurs,
Saisir les instants au prochain rendez-vous...

Mais pour être honnête, suis-je assez forte ?
Pour avancer dans le vide, entendre les silences.
La solitude traine, je suis comme une demi-morte.
Donner au temps un sens, et vaincre les somnolences...
 
Je voudrais me dire, que tout est louable,
Que les sentiments sont charitables,
Je voudrais me dire, que tout est possible,
Devant vos yeux, ne plus être invisible....

 

Céline.

 

j'aimerais

 

Photo Céline.

Repost 0
Published by Céline - dans poésie
commenter cet article
30 décembre 2010 4 30 /12 /décembre /2010 00:08

Les mots se bousculent, sur l'encre figée dans la cartouche.
Des soupirs expirent, plus rien ne me touche.
De connaissance en sentiment, les phrases dessinent une tâche.
Le fil bleu de ma pointe, bave des larmes indécises.
Demain bascule plus vite que la Tour de Pise...

Les ratures de mon essai, me poussent loin dans la débâcle.
Rien d'alarmant en somme, pas de quoi donner des claques.
Si ma plume refuse d'aligner tous les maux,
Le clavier se chargera du labeur, rien de plus banal.
Je remets le bouchon, fin de l'histoire, point final...

 

Céline.

 

gro3

 

Photo Céline.

Repost 0
Published by Céline - dans poésie
commenter cet article
21 décembre 2010 2 21 /12 /décembre /2010 00:47

L'humeur taciturne, hurle mon impatience,
L'attente douloureuse, froisse, les battements de mon coeur,
Aucun signe dans le noir, une lumière sombre satirise ma déviance,
Le clappement des secondes, me rappellent, que c'est l'heure....

Balance tes idées, envoie les paître loin,
Là, où rien ne revient, où le néant engloutit tout,
Les remords rabougris dans un coin,
Change de pièce, ici exhalent les délires du fou...

La vie se croque dans une démence impitoyable,
L'amour se meurt dans les conflits inutiles,
Les hommes se perdent dans les clichés imbuvables,
Et tout ça... pour courir après la mort...  au bout du fil........

 

Céline .

 

gro35

 

Photo Céline.

Repost 0
Published by Céline - dans poésie
commenter cet article
28 juillet 2010 3 28 /07 /juillet /2010 17:38

Aux pieds de ces arbres, les secrets dévoilés,
Mes soupirs se mêlent au cri du berger.
Je suis la folle abeille, au milieu du ballet,
J'épouse les courbes fleuries du verger...

Inlassablement, les heures avancent,
Jalousement, elles me tirent de ma transe,
Timidement, les secondes de jouvence,
Piétinent sur la scène de ma danse...

Presque quatre heures, sonne la fin de la sieste,
Le corps assoupi, murmure à la paresse.
Le songe à peine entamé, retient les caresses,
L'égarement, au tintement du glas, me déleste...

 

Céline.

 

sieste2-copie-1

 

Photo Céline

Repost 0
Published by Céline - dans poésie
commenter cet article
25 juillet 2010 7 25 /07 /juillet /2010 00:10

Simplement à écouter pour une douce émotion

 

 

Fille de la mer et du soleil

C'est la vie que tu veilles

Sur notre terre, chacun t'espère

Enfant du desert, enfant de l'univers...

 

On est tous du même pays

Celui de l'eau qui nous unit

On est tous du même pays

Celui de l'eau qui donne la vie...

 

Paroles et musique : Véronique Deroide

 

 

les titounes2

 

Photo Céline.

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de Céline
  • Le blog de Céline
  • : A la vie, parce qu'elle est comme un roman dans lequel les pages glissent sous nos doigts. Les mots défilent sous nos yeux dans un tourbillon de sentiments, l'amour à la haine, la joie à la tristesse, les rires aux pleurs.... Ces petits riens qui font tout, emportés, oubliés dans la ronde incessante du monde. Des mots qui s'associent à des maux à venir, à ressentir et à s'envoler.....
  • Contact

Merci de votre visite

délire