Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 décembre 2009 6 19 /12 /décembre /2009 23:17
Comment se garder d'un amour naissant ?
Quand tous les sens vous enchaînent à la passion,
Quand la raison s'abandonne à la liaison,
Perdre le contrôle l'espace d'un instant.

Comment ne pas hurler les déboires ?
Quand la lumière, tombe, si tôt le soir,
Quand les fantômes hululent dans le vent,
Enfermer la folie dans un couvent.

Vouloir, pouvoir, déposer les armes,
Verser, sécher les dernières larmes,
C'est le prix de l'amour malheureux,
La somme indubitable d'un trouble douloureux.

Que la douleur soit brêve,
Que la douceur annonce la trêve,
Deux phrases gravées en son souvenir,
Et d'elle, l'audace irréversible d'en finir,
A tout prix....

Céline.


le-monde-est-tellement-con-jpg

Photo Céline.

Partager cet article

Repost 0
Published by Céline - dans poésie
commenter cet article

commentaires

yves 21/12/2009 20:43


Il ne faut pas casser le miroir et douter du temps.
Il faut laisser du temps au temps.
Le temps des craintes
le temps des doutes
le temps des erreurs
le temps du passé
le temps des illusions
le temps des rêves
le temps des rechutes
le temps des cassures
le temps du départ..vers d'autres temps
la vie est temporaire, faite de nombreux temps et puis un jour il faut savoir prendre la bonne décision car là ( et non pas Carla): Il est temps ;-))


Céline 21/12/2009 22:10


Merci Yves et toujours avec une pointe d'humour.
Bises cher ami :-)
Céline.


André Perchet 20/12/2009 10:50


Ecrire, toujours écrire, tous les jours, ne désarme jamais


Céline 20/12/2009 20:08


Je vais essayer....


Présentation

  • : Le blog de Céline
  • Le blog de Céline
  • : A la vie, parce qu'elle est comme un roman dans lequel les pages glissent sous nos doigts. Les mots défilent sous nos yeux dans un tourbillon de sentiments, l'amour à la haine, la joie à la tristesse, les rires aux pleurs.... Ces petits riens qui font tout, emportés, oubliés dans la ronde incessante du monde. Des mots qui s'associent à des maux à venir, à ressentir et à s'envoler.....
  • Contact

Merci de votre visite

délire