Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 décembre 2010 4 30 /12 /décembre /2010 13:12

J'aimerais y croire comme une adolescente passionnée,
Comme les ouailles agenouillées devant un cierge,
Continuer à me blottir seule dans les bras de ma destinée,
Imaginer les caresses fébriles d'une vierge...

J'aimerais pouvoir vous tendre les bras, forcer les barrages,
Dévier les chemins tortureux, vous trouver sous l'arc en ciel,
Ignorer les dieux en colère, sous les orages,
Savourer l'amour sucré comme un bonbon au miel.

J'aimerais remplir vos coeurs, combler vos humeurs,
Combattre le hasard, pour courir jusqu'à vous,
Oublier sans condition les doutes et les peurs,
Saisir les instants au prochain rendez-vous...

Mais pour être honnête, suis-je assez forte ?
Pour avancer dans le vide, entendre les silences.
La solitude traine, je suis comme une demi-morte.
Donner au temps un sens, et vaincre les somnolences...
 
Je voudrais me dire, que tout est louable,
Que les sentiments sont charitables,
Je voudrais me dire, que tout est possible,
Devant vos yeux, ne plus être invisible....

 

Céline.

 

j'aimerais

 

Photo Céline.

Partager cet article

Repost 0
Published by Céline - dans poésie
commenter cet article

commentaires

Célily 27/01/2012 11:50

Une promenade aux senteurs familières au grés des mots, et des émotions universelles au bout de votre plume.
Merci du partage

Clily

David 19/01/2011 14:30


Mais sache, alors, que tu en donnes...
Je pense à toi

Je t'embrasse

David


Céline 19/01/2011 18:10



tu me mets la pression là, il va falloir que je continue d'écrire alors :)


Bises.



David 19/01/2011 08:28


Beaucoup d'émotion dans tes mots...


Céline 19/01/2011 10:07



oui de l'émotion dans les mots, mais en ce moment, il n'y a bien que là que j'en trouve...


Merci de ta petite visite David, bises.



Présentation

  • : Le blog de Céline
  • Le blog de Céline
  • : A la vie, parce qu'elle est comme un roman dans lequel les pages glissent sous nos doigts. Les mots défilent sous nos yeux dans un tourbillon de sentiments, l'amour à la haine, la joie à la tristesse, les rires aux pleurs.... Ces petits riens qui font tout, emportés, oubliés dans la ronde incessante du monde. Des mots qui s'associent à des maux à venir, à ressentir et à s'envoler.....
  • Contact

Merci de votre visite

délire