Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 février 2010 1 08 /02 /février /2010 13:36

Elle emménage comme une larme de liqueur,

Fortuite, rapide comme un cheval au galop,

Mystifiante, le nectar embobine le coeur,

L'entendement aveuglé dans la mégalo...


Le précipice du doute s'ouvre sur la bétise,

Furetant la tromperie dans les mots,

Un amour caché dans une photo, la folie dépoétise,

Les sens de la raison, les maux du parano...


Fatiguée, à l'idolâtrie se glisse la lassitude,

L'âme amadouée se révolte à l'injustice,

Les beaux jours s'effacent, souvenirs amers des habitudes,

Gracier le regard dans celui de l'autre, finie l'armistice...


Je vous délivre ces quelques paroles,

Ne pas confondre sentiment et possession,

Energie vitale de la jalousie folle,

Détonateur de la fin d'une passion...

Céline.

Repost 0
Published by Céline - dans poésie
commenter cet article
7 février 2010 7 07 /02 /février /2010 16:53

Tes yeux lourds se ferment dans un soupir,

Ton esprit en éveil, dandine dans un flou voyageur,

Ta respiration ralentie, vagabonde sur un empire,

Tes rêves s'envolent, au tempo d'un wagon baladeur...


Deux lignes parallèles épousent l'horizon,

L'invitation des songes, te donne des ailes,

Des espoirs endormis flattent la raison,

User le hasard par d'autres ruelles...


Puis, quand tu ouvriras tes yeux,

Sur la destination que t'offre le terminus,

Le regard perdu à l'azur des cieux,

La vie te soumet encore une multitude de bonus...


L'océan se déchaine en hiver,

Les goelands se jouent du vent,

Les étoiles de mer accrochent l'univers,

Le monde où tu vas, desideratum enjolivant...

Céline.

Et-tout-au-bout--l-Ocean.jpg


Photo Céline.
Repost 0
Published by Céline - dans poésie
commenter cet article
7 février 2010 7 07 /02 /février /2010 00:07

Modérateur : Lucyna Mazur
Participants : Fil de lin et Céline.

Pour découvrir le poème issu de cette belle rencontre et de partage, suivre le lien :

http://www.emultipoetry.eu/fr/poem/521,m-langes-fil-de-lin


J'ai beaucoup aimé ce moment.
C'était une première pour moi et je recommencerai, c'est sûr.
J'ai trouvé très intéressant le mélange des écritures et des ressentis...

J'espère seulement que d'autres membres s'ajouteront à cette belle aventure.

Céline.

Repost 0
Published by Céline - dans Si on en parlait
commenter cet article
5 février 2010 5 05 /02 /février /2010 13:36

Je veux être l'envie et non le besoin,

Dans les mots interdits, je veux me reconnaitre,

Dans les espérances, partir si loin,

Je veux être la délivrance, pour mieux renaître...


Je veux vibrer dans tes délires d'amours,

Des gestes fous en exil,

Oublier jamais, pour écrire toujours,

Je veux affronter le noir, pour toucher le bleu des îles...


Je veux choisir le froid, pour apprécier la chaleur,

Dans les premières lueurs, aimer l'aurore,

Dans la clarté du jour, libérer les peurs,

Je veux la lune pour éclairer ton coeur...


Je veux être la cerise sur ton dessert,

Dans les mets du désir, savourer les plaisirs,

Dans les échos, crier pour chasser lucifer,

Je veux devenir le jeu favori de tes loisirs...


Je veux respirer les parfums de l'orient,

Dans les roseraies, éclore au petit matin,

Dans les silences, deviner les mots luxuriants,

Je veux épuiser mes envies dans tes mains....


Je veux être la première des dernières,

Le typhon qui déchire tes barrières,

Le cyclone qui freine tes arrières,

Je veux tout, la terre entière...

Céline.

la-vie-est-un-nectar4.jpg



Photo Céline.
Repost 0
Published by Céline - dans poésie
commenter cet article
4 février 2010 4 04 /02 /février /2010 15:18

Que faut-il faire, quand le vide s'installe,

L'eau ne coule plus dans la fontaine,

Les mains glaçées sur mon visage pâle,

Me renvoient déjà à mes peines....


Que faut-il faire, quand l'envie vous lâche,

La neige ne tombe plus sur les sommets,

Mon regard sous le voile cache,

Des desseins aussi ambigus que paumés...


Se croire à l'abri de tout,

La sagesse de l'âge pour se mettre à l'écart,

vous rattrape, l'as de coeur comme atout,

Déraison, l'évasion me donne rencart...


Dévier les lignes tracées de la main,

Changer de cap, funambule en équilibre,

L'aliènation amorcée, comme une étrangère,

Vole un destin qui ne serait être celui de demain.

Mes sens endiablés s'éffilochent dans les fibres,

Les limbes de mon esprit en jachère,

Des vérités passagères mais messagères,

D'un avenir agité, impossible de se taire...

Céline.

Mais-que-faut-il-faire.jpg



Photo Céline.
Repost 0
Published by Céline - dans poésie
commenter cet article
1 février 2010 1 01 /02 /février /2010 17:48

Son odeur jaunâtre de nicotine,

Trottre dans ta tête, comme une comptine,

Sa fumée bleue, griffonne des nuages,

Plaisir illusoire, se dérobe à tous les âges....


Se la jouer à la gainsbar,

Un whisky on the rock, sur le bar,

Le juke box balance de la soul,

Tes doigts teintés claquent le ryhtme, tu nous sâoules...


Dix centimètres pour en finir

Multipliés par mille à l'avenir,

Quand tes papilles grillées, comme une tartine,

Délivrent ton haleine fétide, tu as l'air fine...


Adic-nicotine,

Poison de pacotille,

Adic-nicotine,

Tu pars en vrille....

Céline

adic-nicotine2.jpg



Photo Céline
Repost 0
Published by Céline - dans poésie
commenter cet article
29 janvier 2010 5 29 /01 /janvier /2010 23:10

La vie engloutie dans ses coutumes,

Défier, en déguisant le silence,

Par nos pas, fissurant le bitume,

Peut-être la fin de l'innocence,

Le combat incertain des apparences...


Au pas de course, mettre en jeu les habitudes,

Faire de l'ombre, sans doute, aux certitudes,

Dans les ébats clandestins, chimère de l'adulte,

Singer le libertain, par des turpitudes,

Rien d'offensant, ce n'est pas un culte...


Quelques heures, pour chasser les soucis,

Se jouer de nos délires polissons,

Caresser frêlement, les rêves adoucis,

Des notes harmonieuses retentissent au diapason,

Donnons-nous, aimons-nous, laissons, laissons...

Céline.

au-diapason.jpg


Photo Céline
Repost 0
Published by Céline - dans poésie
commenter cet article
27 janvier 2010 3 27 /01 /janvier /2010 22:49

Comme un cri dans la nuit,

L'orgueil retentit et s'enfuit.

Le temps passe et se fane,

Les années folles, fatiguées se pavanent.


Jouer l'assurance, dans une symphonie,

Mimer la vie avec modération,

Des pantins articulés se bousculent, en une cacophonie,

Tenter le danger, pour braver les interdictions.


Ce soir, l'envie dingue de tout baldinguer,

Couper les cordes du marionnétiste,

Le feu brûle mon âme, j'existe,

Le droit de véto, mon oui homologué...


Et je cours vers la lumière chaude,

Le regard arrogant, plus loin, en avant,

Les couleurs vermeilles se dévoilent comme une ode,

Des mots soucieux se mèlent dans le vent...


Et je fige dans mon objectif fidèle,

Des images en vrac, et patatrac,

Pour ne pas oublier que la terre est belle

Le soleil couchant, n'ait pas le trac,

Le jour se lèvera,  jusqu'aux dernières nouvelles....

Céline.

boule-de-feu2.jpg



Photo Céline
Repost 0
Published by Céline - dans poésie
commenter cet article
26 janvier 2010 2 26 /01 /janvier /2010 12:31

Des lettres classées, ordonnées,

Et pourtant, le mélange inopiné,

S'étire sur le A comme absence,

S'étiole sur le I comme inexistence....


Des consonnes à outrance,

Des voyelles en faible quantité,

Et la page reste blanche,

Aussi transparente qu'une entité...


Le point ne ferme plus la phrase.

L'intérrogation remplace l'affirmation.

Le vide dénué de sens, écrase,

Les idées pauvres de mon imagination...


Quand les lignes se font la belle,

Les paragraphes incompris, se querellent.

Le roman désolé, ne croit plus à l'éternel,

Quand les mots effrontés se rebellent...

Céline.

Repost 0
Published by Céline - dans poésie
commenter cet article
23 janvier 2010 6 23 /01 /janvier /2010 16:17

Plus loin, par delà les mots,

Embarquer son coupable, par delà les flots,

Le pouvoir de vous accabler de tous les maux,

La fin d'un chapitre, la souffrance en est le lot...


Le délit de raviver les blessures,

Les douleurs enfouies au fond du coeur,

J'accuse, les raisons de tes cassures,

L'évidence de te prendre pour le vainqueur...


Ce jour, crois-tu, gagner la guerre,

Tes horreurs balancées vibrent encore,

Quand l'adversaire blessé choisit de se taire,

Les fausses notes pertubent les accords...


Les menaces stériles équipent tes punitions,

Stratégie perverse coule dans tes armes,

Le jeu dévoilé dans tes munitions,

Mes défenses versées dans mes larmes...

Céline.

larmes.jpg



Photo Céline.
Repost 0
Published by Céline - dans poésie
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Céline
  • Le blog de Céline
  • : A la vie, parce qu'elle est comme un roman dans lequel les pages glissent sous nos doigts. Les mots défilent sous nos yeux dans un tourbillon de sentiments, l'amour à la haine, la joie à la tristesse, les rires aux pleurs.... Ces petits riens qui font tout, emportés, oubliés dans la ronde incessante du monde. Des mots qui s'associent à des maux à venir, à ressentir et à s'envoler.....
  • Contact

Merci de votre visite

délire