Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 mars 2010 7 21 /03 /mars /2010 14:24

Je tourne en rond comme un lion en cage,

Le besoin insatiable de faire le ménage,

Ne plus s'enliser dans les marécages,

Et des jours et des jours, partir en voyage....


Cette manie récurrente, ma tête en l'air,

Le regard vide dans les paysages en hiver,

Oublier le monde et combler les silences,

Des instants, où je goute au fruit de l'espèrance...


Dans les contrées sauvages, se faire les aveux,

Apprendre ce que je ne sais pas de moi,

Aux mauvaises habitudes, je dis adieu,

Comme un lion en cage, rugir aux abois....

Céline.

celinelion

Merci à Pierre pour cette superbe photo.

Repost 0
Published by Céline - dans poésie
commenter cet article
20 mars 2010 6 20 /03 /mars /2010 00:01

Le temps réserve bien des travers,

S'éloigner du monde qui n'est pas moi,

Offrir la vie à mon coeur entre ouvert,

Tendance si fragile, si exquise, les sens en émoi...


Suivre les pas dans la lumière des phares,

Les traces devenues noires, la blancheur d'autres rivages,

Elle fuit tout ce qui les sépare,

La certitude de balayer tous les dérapages...


Le désir sur le bord des lèvres, la rage des querelles,

L'entraînent aussi loin qu'un battement d'ailes,

Le chemin de l'inconnu, vers un inédit repère,

Essayer demain, d'autres occasions de se plaire...


Une folle et douce tendance de s'esquiver,

Remplacer les promesses, tenter les gestes,

Des jours meilleurs pour recommencer à réver,

Laisse-la, oublier le silence indigeste....

Céline.

autoportrait 007



Photo Céline.
Repost 0
Published by Céline - dans poésie
commenter cet article
10 mars 2010 3 10 /03 /mars /2010 15:54

La nuit commence à peine, velouté captivant,

Les rêves se décantent dans une bouteille jetée à la mer.

Sur les draps froissés, s'étalent les bagages béants,

La tristesse en voyage, et ne plus toucher terre....


Les ténèbres funambules sur un rayon de la lune,

Illuminent le tableau noir, de confettis d'étoiles.

Déesse, fée volatile, plane sur les cimes des dunes,

Les dieux assagis, soufflent sur les voiles...


La nuit commence à peine, voyageur immobile,

L'entité alitée, fascinée, dérivent sur les ondes.

Confinée, dans une étoffe de toile, la mélancolie défile,

Le brouillard dissipé, décèle la soif vorace du monde...

Céline.

la nuit commence à peine



Photo Céline.
Repost 0
Published by Céline - dans poésie
commenter cet article
7 mars 2010 7 07 /03 /mars /2010 12:20

Lumières tamisées, la solitude trompe la quiétude, décadence.

Le murmure du petit écran, feint l'ignorance dans le silence.

Un battement de cils, l'esquisse d'un songe, l'âme en errance,

Le souffle lent, le corps inerte, les pensées se mirent dans la délivrance...


Derrière le brouillard, une odeur moite de volupté,

Lance un cri étouffé, appel fragilisé.

Des silhouettes se meurent dans l'air, désabusées.

Les perles salées dessinent un sillon sur un visage dépité.

Le goût acidulé sur le fil de mes lèvres, résonance de liberté...


Un arôme fleuri s'échappe du pré en friche,

Caresse l'odorat en éveil, révèle l'adage furibond.

Un bruit sourd tambourine les tempes, le timbre de la triche,

Même dans l'illusion, retentit le vol du bourdon...


Céline.

le vol du bourdon



Photo Céline.
Repost 0
Published by Céline - dans poésie
commenter cet article
3 mars 2010 3 03 /03 /mars /2010 23:23

Sous le soleil de Mars, ma vision se trouble, parfois.

L'eau ruisselante sur tes jambes pâles, mon désir grivois,

Le souvenir dans tes frissons glacés, ravive la tendresse.

Les premiers feux brûlants, l'audace des baisers de la maladresse...


Sous le vent frais de Mars, ma mémoire me joue des tours.

L'éclat de ton sourire, tes lèvres rouge de sang, envieuses,

Le précipice du temps m'attire encore, tel un vautour.

La lumière de ton corps embrassant les ombres rieuses...


Aux dernières lueurs du jours, mon âme en douceur,

Se noie dans tes yeux ridés, avides de chaleur,

Que tu me veuilles, que tu me respires, si longtemps,

La joie enivrante, résignée, ton bras posé sur le mien, tremblant...

Céline.

sous le soleil de mars1

Photo Céline.

Repost 0
Published by Céline - dans poésie
commenter cet article
12 février 2010 5 12 /02 /février /2010 22:06

Tendrement, elle glisse sur les idées saugrenues,

Fidèlement, elle esquisse l'âme, mise à nue,

Sans défense, au bout de sa pointe, tant d'innocence,

Des secrets, elle en dévoile tous les sens...


La vie, sans sa complicité, semble impossible,

Elle assagit les humeurs irascibles,

Délicate, elle aligne les lettres confuses,

Sensuelle, Elle sillonne les courbes diffuses...


Un roman d'amitié prend naissance,

La plume et l'écrivain, ronde des essences,

Convolent avec légèreté, sur la voie des vers,

Cajolent avec aisance, bien des travers...

Céline.

Ma plume

Photo Céline.

Repost 0
Published by Céline - dans poésie
commenter cet article
9 février 2010 2 09 /02 /février /2010 14:15

Comme une boule de feu, brûler,

Les calories de la vie, vomir,

L'énergie des envies, allumer,

Les aspirations des idées, frémir...


Déranger les moeurs polis de mauvais aloi,

Dévergonder le slow souple, lassable,

Froisser la techno cinglée sur la soie

Beugler les notes ordonnées, passables...


Changer les couvents en maisons closes,

Bordéliser le droit des tiroirs du bureaucrate,

Endiabler la bible, bouquin sous cellulose,

Détraquer le programme démocrate...


Et si vous, pantins offusqués,

Sur vos aplombs démodés,

Sachez que sur vos réactions mielleuses,

Mon rictus dessine des injures rieuses...

Céline.


la colère des dieux


Photo Céline.
Repost 0
Published by Céline - dans poésie
commenter cet article
8 février 2010 1 08 /02 /février /2010 13:36

Elle emménage comme une larme de liqueur,

Fortuite, rapide comme un cheval au galop,

Mystifiante, le nectar embobine le coeur,

L'entendement aveuglé dans la mégalo...


Le précipice du doute s'ouvre sur la bétise,

Furetant la tromperie dans les mots,

Un amour caché dans une photo, la folie dépoétise,

Les sens de la raison, les maux du parano...


Fatiguée, à l'idolâtrie se glisse la lassitude,

L'âme amadouée se révolte à l'injustice,

Les beaux jours s'effacent, souvenirs amers des habitudes,

Gracier le regard dans celui de l'autre, finie l'armistice...


Je vous délivre ces quelques paroles,

Ne pas confondre sentiment et possession,

Energie vitale de la jalousie folle,

Détonateur de la fin d'une passion...

Céline.

Repost 0
Published by Céline - dans poésie
commenter cet article
7 février 2010 7 07 /02 /février /2010 16:53

Tes yeux lourds se ferment dans un soupir,

Ton esprit en éveil, dandine dans un flou voyageur,

Ta respiration ralentie, vagabonde sur un empire,

Tes rêves s'envolent, au tempo d'un wagon baladeur...


Deux lignes parallèles épousent l'horizon,

L'invitation des songes, te donne des ailes,

Des espoirs endormis flattent la raison,

User le hasard par d'autres ruelles...


Puis, quand tu ouvriras tes yeux,

Sur la destination que t'offre le terminus,

Le regard perdu à l'azur des cieux,

La vie te soumet encore une multitude de bonus...


L'océan se déchaine en hiver,

Les goelands se jouent du vent,

Les étoiles de mer accrochent l'univers,

Le monde où tu vas, desideratum enjolivant...

Céline.

Et-tout-au-bout--l-Ocean.jpg


Photo Céline.
Repost 0
Published by Céline - dans poésie
commenter cet article
5 février 2010 5 05 /02 /février /2010 13:36

Je veux être l'envie et non le besoin,

Dans les mots interdits, je veux me reconnaitre,

Dans les espérances, partir si loin,

Je veux être la délivrance, pour mieux renaître...


Je veux vibrer dans tes délires d'amours,

Des gestes fous en exil,

Oublier jamais, pour écrire toujours,

Je veux affronter le noir, pour toucher le bleu des îles...


Je veux choisir le froid, pour apprécier la chaleur,

Dans les premières lueurs, aimer l'aurore,

Dans la clarté du jour, libérer les peurs,

Je veux la lune pour éclairer ton coeur...


Je veux être la cerise sur ton dessert,

Dans les mets du désir, savourer les plaisirs,

Dans les échos, crier pour chasser lucifer,

Je veux devenir le jeu favori de tes loisirs...


Je veux respirer les parfums de l'orient,

Dans les roseraies, éclore au petit matin,

Dans les silences, deviner les mots luxuriants,

Je veux épuiser mes envies dans tes mains....


Je veux être la première des dernières,

Le typhon qui déchire tes barrières,

Le cyclone qui freine tes arrières,

Je veux tout, la terre entière...

Céline.

la-vie-est-un-nectar4.jpg



Photo Céline.
Repost 0
Published by Céline - dans poésie
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Céline
  • Le blog de Céline
  • : A la vie, parce qu'elle est comme un roman dans lequel les pages glissent sous nos doigts. Les mots défilent sous nos yeux dans un tourbillon de sentiments, l'amour à la haine, la joie à la tristesse, les rires aux pleurs.... Ces petits riens qui font tout, emportés, oubliés dans la ronde incessante du monde. Des mots qui s'associent à des maux à venir, à ressentir et à s'envoler.....
  • Contact

Merci de votre visite

délire