Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Top articles

  • Sur la route

    06 décembre 2009 ( #poésie )

    Une ligne droite et froide serait plus simple, Bannissant les détours torturés, Du destin immuablement docile. Des chemins sinueux, balisés, Tatoués par les aléas indélébiles.... La vie, surprenante, sournoise, trompeuse, S'enliser dans la quiétude, heureuse,...

  • Invasion ou distraction ? (Si on en parlait)

    07 décembre 2009 ( #Si on en parlait )

    Une question à laquelle je cherche toujours une réponse. A l'heure où j'écris cet article, vous n'êtes pas sans savoir que tout devient interdit au volant de sa voiture, le mobile (normal entre parenthèse), la cigarette (méfiance)... Combien nous reste-t'il...

  • Décembre

    08 décembre 2009 ( #poésie )

    Quand la lumière brille, filaments d'étoiles, Quand dans tes yeux scintillent, poussières d'espoir, La nuit s'abandonne sur la toile, Ebauche vaporeuse, tes rêves dans un miroir. Etrange et douce atmosphère, en cet instant, Apaisée, apaisant, ton souffle...

  • Adolescence

    10 décembre 2009 ( #poésie )

    Instant futile, Magique, le temps de l'innocence. Pure et fragile, Insouciante petite fille, alors patience... De tes rêves, toujours en avance, Frêle gamine, caresser du bout de tes doigts, Le coeur en émoi... Céline. Voir aussi Texte écrit par André...

  • Songe

    13 décembre 2009 ( #poésie )

    Vivre parce que c'est une chance, S'abreuver d'insoucience et d'innocence, Fuir les tentations, Dans cette houle de sensations. Se fondre dans une vague de plaisir, Que seul l'inconnu serait séduire, Tourments balayés par les tempêtes, Cauchemars oubliés...

  • La haine

    14 décembre 2009 ( #poésie )

    Vicieuse comme un serpent vénimeux, Dévorante comme la hyène affamée, Rugissante comme le volcan hargneux, Suffocante comme la gangrène désaxée. Fusionnante à vous ronger les entrailles, Déficiente à vous écraser les batailles, Alarmante à vous anéantir...

  • Comme si

    15 décembre 2009 ( #poésie )

    Vivre dans un rêve constant, Comme si la réalité n'existait plus. S'évader dans le temps, Comme si le jour s'était perdu. Plonger dans des draps de soie, Comme si le réveil ne venait jamais. S'offrir une dernière fois, Comme si le désir susurrait la paix....

  • Prison de verre

    17 décembre 2009 ( #poésie )

    Chaque matin, le poing maudissant le réveil, Chaque lever, le mot insultant le soleil, Premier café, première cigarette écrasée dans le cendrier, Le bol d'air frais pour mettre le pied à l'étrier, La tête à l'endroit, merci la douche vivifiante, Le tour...

  • Ô, douce folie

    17 décembre 2009 ( #poésie )

    Ô, douce folie, morose, Succombe à l'être aimé dans ses proses, Ô, douce folie, suppose, La nuit tombée, mon visage lui impose, Ô, douce folie, ose, S'affole sur la toile, un quatrain, la vie sur pause, Ô, douce folie, peu de chose, Des embruns d'émotions,...

  • L'amour entre parenthèse

    18 décembre 2009 ( #poésie )

    Qui sait ce qui nous attend, De nos certitudes poussées par le vent, De nos sentiments partis à la dérive, De nos premier pas franchissants l'autre rive, De nos démons échappés à l'extrème, Des convictions de celui qu'on aime. A vouloir toujours mettre...

  • Prévenir pour mieux guérir

    18 décembre 2009 ( #poésie )

    Prenez garde, à ces hommes qui papillonnent, Au détour d'un jupon, ça vous étonne ! Méfiez vous, de ces hommes qui balbutient, Des mots d'amour, noyés en votre lie. A vous, femmes frivoles, averties, Prenez le meilleur, jetez l'essentiel. A vous, hommes...

  • Combien de temps...

    19 décembre 2009 ( #poésie )

    Des heures devenues des jours, passent, Et derrière ce miroir, elle se lasse. La souffrance consommée, elle questionne, Brûle en elle, déception, le feu entonne. De ces mensonges liés entre eux, Elle cherche le maillon défectueux. De ces craintes, elle...

  • A tout prix...

    19 décembre 2009 ( #poésie )

    Comment se garder d'un amour naissant ? Quand tous les sens vous enchaînent à la passion, Quand la raison s'abandonne à la liaison, Perdre le contrôle l'espace d'un instant. Comment ne pas hurler les déboires ? Quand la lumière, tombe, si tôt le soir,...

  • La vie en cinq bouteilles (Si on en parlait)

    20 décembre 2009 ( #Si on en parlait )

    Peu d'entre nous se souviennent du temps, où nos petites lèvres toutes roses, tétaient avidemment, la tétine de son biberon, laissant la sensation chaude et délictueuse de son plaisir absorbé par la couche. Puis vint le jour, où les papilles se révèlent...

  • Le vent et la boussole.

    23 décembre 2009 ( #poésie )

    Le vent, confus, cherche sa direction, Le sud, réconfortant par son soleil rougeoyant, Le nord, vivifiant par son froid palpitant, L'est, enivrant par ses parfums épicés, L'ouest, déconcertant par ses plaines tailladées. Le vent a perdu le sens de l'orientation....

  • Un grain de sable.

    23 décembre 2009 ( #poésie )

    Dans l'engrenage, un grain de sable, Me direz-vous, Quelle idée bien passable, Je devine entre vous. L'erreur des mots est charitable. Le souvenir est surmontable. Les traces de pas sont effaçables. Laissez donc, vous autres, ce grain de sable, Rien,...

  • Pas besoin...

    28 décembre 2009 ( #poésie )

    Pas besoin, De me fusiller, de tes folâtres balivernes, Pas besoin, De me torpiller, de tes fragiles regards, Pas besoin, De t'excuser, de tes importuns départs, Inutile, De graver, désolation, à l'encre noire de mes cernes. Pas besoin, De laisser au...

  • Le temps

    28 décembre 2009 ( #poésie )

    Arrêtes toi de courir, Tu ne pourras pas le fuir. Rien ne sert de s'éreinter, Jamais, il ne sera rattrappé. Regardes bien dans tous les sens, Il passe, vole, s'élance. Alors profites mon enfant, Autant et aussi simplement, Au temps qui passe inéxorablement....

  • Ainsi va la vie...

    03 janvier 2010 ( #poésie )

    Misère, ce monde est devenu fou, Edifiant, ces gens, les yeux sur le pavé, courant partout, Loin, l'époque, des discours futiles et francs, Au coin du bistrot, nous résignées, tricotant sur les bancs, La patience soumise, du retour de l'homme galant....

  • Toc toc toc

    04 janvier 2010 ( #poésie )

    Toc toc toc, rien n'est plus normal, Relevez-vous, pas si banal, Quand l'heure décide de se faire la malle, Lorsque moi même, j'ai bien du mal, A remettre les pendules à zéro, Dans ma tête, où tout part à gogo... Toc toc toc, rien n'est plus beau, Rebellez-vous,...

  • Oui, à la vie...

    05 janvier 2010 ( #poésie )

    Une branche, tel un chemin, Une nouvelle feuille, une renaissance. Le désir incontrôlable du destin, La force insoutenable de la patience. Laissons de côté ces petits riens, Echappons-nous dans tous les sens, Outrageons, les fielleux badins, Ignorons,...

  • Trois gros popotins

    06 janvier 2010 ( #poésie )

    Il était trois gros popotins, Faisant la révérence, au bout du chemin. La croupe dans le vent, l'air de rien, Carcadant dans un esprit mondain, Les oies épient les pas incertains... Bien malheureux, aux téméraires, Qui osent franchir les limites de la...

  • La fuite

    07 janvier 2010 ( #poésie )

    Courir à perdre haleine, Surpasser la déveine, Circule la vie dans mes veines, Carillonnent les battements de ma peine... Défilent comme une bobine de film, les paysages, Le scénario ouvre le passage, La bande-annonce, dévoile les ravages, Halte sur les...

  • M'entends-tu...

    08 janvier 2010 ( #poésie )

    Entends-tu, mon amour, Mes mots libérés, dans un doute, Mes peurs retenues, ce jour, M'entends-tu, coûte que coûte... Derrière les murs de ton coeur, Mes maux dévoilés se meurent, Mes plaintes digérées s'effeuillent, Brouillon timide gribouillé sur cette...

  • Bonjour Janvier

    09 janvier 2010 ( #poésie )

    Bonjour Janvier, Tu es bien pressé, Je n'ai pas envie de me reveiller, Besoin de me prélasser, La tête dans l'oreiller... Bonjour Janvier, Tu es bien entêté, Ton souffle glacé est loin de m'émerveiller, Ton ciel gris, entrain de me mater, Inutile de me...

1 2 3 4 > >>

Présentation

  • : Le blog de Céline
  • Le blog de Céline
  • : A la vie, parce qu'elle est comme un roman dans lequel les pages glissent sous nos doigts. Les mots défilent sous nos yeux dans un tourbillon de sentiments, l'amour à la haine, la joie à la tristesse, les rires aux pleurs.... Ces petits riens qui font tout, emportés, oubliés dans la ronde incessante du monde. Des mots qui s'associent à des maux à venir, à ressentir et à s'envoler.....
  • Contact

Merci de votre visite

délire