Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 janvier 2010 2 12 /01 /janvier /2010 10:34

Un bruissement léger, timide glisse dans les feuillages,

Les frissons invitent la peur latente,

La verdure somptueuse, parfumée escorte le camouflage,

La vue chine aveuglément la faune menaçante...


Son corps ondule, telle une danseuse de cabaret,

Les yeux d'un animal, farouches et insolents,

L'essence de sa peau douce et chaude, insurgée,

Vous captivent, sombrer dans l'espace du temps...


Son poison immoral, dévore les entrailles,

Les sens ébranlés, aspirent le souffle de la vie,

Aucun recours, les gestes saccadés défaillent,

Le prix du plaisir interdit vous asservit,

L'offrande, du serpent dépravé, ouvre la faille....

Céline.

la-muejpg.jpg


Photo Céline
Repost 0
Published by Céline - dans poésie
commenter cet article
10 janvier 2010 7 10 /01 /janvier /2010 16:11

Que restera t'il de mes mots qui s'envolent

De mes gestes qui s'affolent

Quand mon regard se pose sur le tien

Quand ma main te conduit vers demain....


Des jours pour t'apprivoiser,

Des semaines pour t'accompagner,

Des mois pour te guider,

Et des heures pour accepter....


Ton départ qui ne serait tarder,

Ta liberté pour un autre foyer,

Laisser s'élancer l'oiseau du nid,

Dévorer éperdument  la vie...


Que le monde t'inonde de bonheur,

Que tes amours enflamment ton coeur,

Mais que restera t'il de mes mots qui s'envolent,

De mes gestes qui s'affolent....

Céline.

toi-moi-fille.jpg


Photo Céline.
Repost 0
Published by Céline - dans poésie
commenter cet article
9 janvier 2010 6 09 /01 /janvier /2010 17:57

Bonjour Janvier,

Tu es bien pressé,

Je n'ai pas envie de me reveiller,

Besoin de me prélasser,

La tête dans l'oreiller...


Bonjour Janvier,

Tu es bien entêté,

Ton souffle glacé est loin de m'émerveiller,

Ton ciel gris, entrain de me mater,

Inutile de me surveiller...


Bonjour Janvier,

Redoutable comme l'épervier,

Méfiance, tes jours sont comptés,

Quand viendra début février,

Rapide comme le lévrier...

Céline

m-entends-tu3.jpg



Photo Céline.
Repost 0
Published by Céline - dans poésie
commenter cet article
8 janvier 2010 5 08 /01 /janvier /2010 11:59

Entends-tu, mon amour,

Mes mots libérés, dans un doute,

Mes peurs retenues, ce jour,

M'entends-tu, coûte que coûte...


Derrière les murs de ton coeur,

Mes maux dévoilés se meurent,

Mes plaintes digérées s'effeuillent,

Brouillon timide gribouillé sur cette feuille...


Entends-tu, mon ange,

Les rimes alignées dans mes dédicaces.

Les espoirs inavoués se mélangent,

Dans mon sourire qui se fracasse...


Entendras-tu, mes soupirs,

Mes joies abandonnées, pour un autre avenir,

Mes plaisirs fleuris, à l'aube du désir,

Mes détresses épuisées, dans mon souvenir...

Céline.

M-entends-tu6.jpg



Photo Céline.
Repost 0
Published by Céline - dans poésie
commenter cet article
7 janvier 2010 4 07 /01 /janvier /2010 15:58

Courir à perdre haleine,

Surpasser la déveine,

Circule la vie dans mes veines,

Carillonnent les battements de ma peine...


Défilent comme une bobine de film, les paysages,

Le scénario ouvre le passage,

La bande-annonce, dévoile les ravages,

Halte sur les réclames, dernier message...


Continuer sans se retourner,

La prochaine scéance offre une autre histoire,

Le choix de saisir une nouvelle allée,

Laisser la mémoire au parloir...


Alors, cours aussi vite que tu peux,

Laisse le vent dans tes cheveux,

Soulever ton esprit peureux,

Le générique de fin, promet des jours heureux...

Céline.

la-fuite-003.jpg



Photo Céline.
Repost 0
Published by Céline - dans poésie
commenter cet article
6 janvier 2010 3 06 /01 /janvier /2010 16:58

Il était trois gros popotins,

Faisant la révérence, au bout du chemin.

La croupe dans le vent, l'air de rien,

Carcadant dans un esprit mondain,

Les oies épient les pas incertains...


Bien malheureux, aux téméraires,

Qui osent franchir les limites de la sphère,

Imposées par les becs dentés de l'enfer,

Les oies trépignent, le buste droit vers la guerre...


Mais, malicieuses, prenez garde à vos ailes,

Quand, dans un excès de rage,

Je transformerai votre plumage,

Dans un oreiller de dentelle...

Céline.

trois-gros-popotins.jpg


Photo Céline.
Repost 0
Published by Céline - dans poésie
commenter cet article
5 janvier 2010 2 05 /01 /janvier /2010 20:17

Une branche, tel un chemin,

Une nouvelle feuille, une renaissance.

Le désir incontrôlable du destin,

La force insoutenable de la patience.


Laissons de côté ces petits riens,

Echappons-nous dans tous les sens,

Outrageons, les fielleux badins,

Ignorons, les viperines médisances.


A chaque jour, son croquis, son dessin,

Oui à la vie, donnons-nous cette chance...

Céline.

feuilles-d-automne.jpg


Photo Céline.
Repost 0
Published by Céline - dans poésie
commenter cet article
4 janvier 2010 1 04 /01 /janvier /2010 23:27

Toc toc toc, rien n'est plus normal,

Relevez-vous, pas si banal,

Quand l'heure décide de se faire la malle,

Lorsque moi même, j'ai bien du mal,

A remettre les pendules à zéro,

Dans ma tête, où tout part à gogo...


Toc toc toc, rien n'est plus beau,

Rebellez-vous, sonne le chaos,

Quand le temps ne tient pas le do,

Lorsque moi même, je tourne le dos,

Aux principes enseignés plus tôt,

Dans ma tête, volent les oiseaux...


Si les dieux sont tombés du ciel,

Libérons les décibels,

L'ivresse trompe l'éternel,

Quand l'horloge se fait la belle....

Céline

horloge.jpg



Photo Céline.
Repost 0
Published by Céline - dans poésie
commenter cet article
3 janvier 2010 7 03 /01 /janvier /2010 18:45

Misère, ce monde est devenu fou,

Edifiant, ces gens, les yeux sur le pavé, courant partout,

Loin, l'époque, des discours futiles et francs,

Au coin du bistrot, nous résignées, tricotant sur les bancs,

La patience soumise, du retour de l'homme galant.


Come back sur la vie étalée, par épisode, comme les photos posées,

Sur le buffet noirci, poussé à côté de la cheminée.

Les vieilles, loin de perdre la boule,

Spectatrices, en marge de la foule,

Nous rappellent que c'est toujours la même eau qui coule,

Seuls les ponts empruntés changent les traversées.


Devenues, ces mamies aux cheveux blancs,

Il ne reste qu'un pas, pour réintégrer les enfants d'avant,

Quand l'une d'elle, annonce : " Viens Rosalie"

Le petit écran diffuse "Plus belle la vie"....

Céline.

seules-au-monde.jpg



Photo Céline.
Repost 0
Published by Céline - dans poésie
commenter cet article
3 janvier 2010 7 03 /01 /janvier /2010 10:12
Clic gauche, je tourne la page
Clic droit, si loin dans ma mémoire,
Le clavier, témoin des souvenirs, saisis le soir,
La souris, complice des émotions, prise en otage.

Les mots effrénés glissent sur la toile,
Comme l'écume dans les sillons d'un bateau sans voile.
Les fenêtres s'ouvrent sur la liberté en éveil.
Les onglets classent la dérive des merveilles.

Des favoris naissent, s'oublient, disparaissent.
L'historique entêtée vous suit à la trace.
Tabulation, je change de scène, vient la paresse.
Espace m'invite à la pause, réflexion, les secondes passent.

"Echap" me renvoit un sourire effacé, la vie sur internet,
Ni blanche, ni noire, ni rose, ne semble pas plus nette,
Que celle où l'on se lève tous les matins,
Un pas devant l'autre vous attirant vers un monde éteint.

Un jour ou l'autre, il suffira d'apppuyer sur le bouton,
Pour que les lumières aveuglantes cessent pour de bon...

Céline.

Repost 0
Published by Céline - dans poésie
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Céline
  • Le blog de Céline
  • : A la vie, parce qu'elle est comme un roman dans lequel les pages glissent sous nos doigts. Les mots défilent sous nos yeux dans un tourbillon de sentiments, l'amour à la haine, la joie à la tristesse, les rires aux pleurs.... Ces petits riens qui font tout, emportés, oubliés dans la ronde incessante du monde. Des mots qui s'associent à des maux à venir, à ressentir et à s'envoler.....
  • Contact

Merci de votre visite

délire